Astronomy Domine


8 Commentaires

Mercure qui tentait d’éclipser le Soleil


C’était le 9 mai 2016, le Mercure est monté à 40 (private joke…).

La planète qui voulait se faire aussi grosse que le Soleil… Une fable de La Fontaine ? A vous d’en juger, mais Mercure n’a pas réussi à éclipser notre étoile le Soleil, de notre point de vue très Terre à taire du moins…

Je souhaitais photographier l’événement les 7h28 durant et ce très régulièrement, de façon à reconstituer un film image par image en accéléré, mais le mauvais temps en France m’a joué un mauvais tour. Dès la veille, je scrutais les points météo heure par heure, pour me dire que j’irais bien en Alsace, mais ce n’est pas si certain d’avoir beau temps et c’est beaucoup de route. Puis la météo belge et allemande diffèrent un peu ; en France il fera beau à la frontière, mais pas plus que ça chez nos chers voisins européens. C’est dingue ce qu’il peut se passer sur une frontière…

Finalement, les stats météo sont les meilleures en région nantaise même s’il faut y croire, car il pleut à verses à l’aube du 9 mai… je décide alors de rester chez moi et bien m’en a pris.

L’événement céleste débute vers 13h12, mais il pleut encore, je décide quand même d’installer le matériel dans le jardin, sous la pluie, car j’y crois à ces éclaircies après avoir vu toutes ces prévisions et ces images satellites encourageantes. Cela m’a paru quelque peu irréel d’installer mon matos astronomique de jour et sous la pluie…

2016-05-09-materiel01

Restant chez moi, je peux ainsi profiter de ma monture électronique Orion Atlas EQ-G qui m’assurera un suivi automatisé sur le Soleil sur toute la période d’observation.

Pour cela, une mise en station sommaire a suffit (dans le jargon c’était « un jeté de monture »).

Une accalmie, pointage du nord avec une boussole, puis horizontalité de la monture faite avec un niveau.

2016-05-09-materiel04

J’ai positionné ma lunette Skywatcher 80ED avec l’appareil canon EOS 7D au foyer, et une filtre solaire fait maison avec une feuille Baader Astrosolar ; même config photo que lors du transit de Venus en 2012. Cela avait plus de gueule à l’époque devant le Golden Gate Bridge, mais c’était nettement moins stable et confortable !

2016-05-09-Jour-20-036--800x600-

Voilà, il ne reste plus qu’à attendre cette éclaircie tant attendue.

Puis, peu avant 15h, une trouée dans les nuages. Je vois le Soleil, mais il pleut toujours en même temps, pas possible de mettre le matos électronique en risque, j’attends quelques minutes et on y est !!

Mercure, ce petit point sur le Soleil sur la gauche du cliché, légèrement en haut. Voyez également les taches solaires au centre du Soleil.

2016-05-09-transit Mercure 2016-05-09-14h56TL-macro

Rappelons que Mercure est la planète la plus proche du Soleil et ne fait que 4880km de diamètre. A titre de comparaison, le diamètre est de 12742km pour la Terre et 3474km pour la Lune, puis 12104km pour Venus.

La fenêtre de beau temps se ferme à nouveau pour quelques deux heures de temps pluvieux…

Mais elle s’ouvre à nouveau, et le jeté de monture était plutôt bon finalement, car la Soleil est toujours situé au centre de l’objectif photo, la monture fait le job grâce au « Solar rate »…

2016-05-09-materiel03

Courte vidéo montrant les nuages en transit aussi…

Il est 17h à peu près, Mercure s’est bien déplacée (en bas à gauche) par rapport à la tache solaire nettement plus grosse que la planète d’ailleurs…

2016-05-09-transit Mercure 2016-05-09-17h16TL-macro

La fenêtre météo se ferme ici trente minutes plus tard, et fermement…

Voilà, je pense qu’il a fait peut-être plus beau plus à l’ouest sur les côtes bretonnes, quoique. Toujours bienheureux d’avoir pu assister à cet événement céleste rare depuis chez moi alors que d’autres n’ont certainement pas eu cette aubaine.

Pour finir, ci-dessous la photo du transit de Venus le 6 juin 2012 prise à San Francisco, puis un montage photo anachronique rassemblant les deux planètes en transit, ce qui permet de comparer leurs tailles apparentes. Ces photos ont été prises avec la même lunette et le même appareil photographique ce qui permet cette comparaison.

Transit de Venus en 2012 :

2016-05-09-transit Venus 2012

Transit de Venus 2012 et Mercure 2016

2016-05-09-transits Mercure et Venus macro

 

 Les transits de Mercure sont rares (14 fois par siècle en moyenne), et les transits de Venus sont très rares (2 fois par siècle en moyenne). Le prochain transit simultané qui regroupera les deux planètes devant le Soleil aura lieu en l’an 69163…

 

Publicités